Comment se servir de l’immobilier neuf pour évaluer le prix de son bien ?

immobilier Marrakech

Lorsque l’on souhaite vendre ou acheter un bien immobilier, il est important de savoir où on va, et pour ce faire il est important de savoir quelle est la situation du marché. À combien on peut aspirer recevoir en vendant son bien, ou alors combien il faut prévoir quand on veut faire une acquisition. Depuis le 1er mai 2017, il est possible pour les particuliers de connaitre le prix de vente des biens immobiliers sur le site http://infos-pratiques-immo.blogspot.com/ similaires à ce que l’on recherche ou à ce que l’on vend. Cela est possible, grâce à une base de données accessible gratuitement qui est proposée par les autorités fiscales. Cette base de données donnera des informations concernant les transactions du même type que le bien que la personne recherche. Parmi les critères pris en compte, on peut citer la zone géographique, la typologie du bien, le nombre d’étages, la superficie du logement, le type de matériaux utilisés, la présence de l’ascenseur ou non, etc.

Pour le moment l’accès gratuit à la base de données sera limité à 50 visites sur une durée de trois mois. Afin d’avoir accès à cette base de données sur l’immobilier, l’internaute devra se servir de son numéro fiscal pour créer un compte, ce numéro fiscal se trouve sur la déclaration de revenus. En réalité cette base de données existe depuis novembre 2013, mais elle n’avait pas les mêmes fonctionnalités. À cette époque, son utilisation était autorisée aux personnes qui sollicitaient une évaluation de leur bien immobilier, afin de déterminer différents autres éléments comme la valeur de l’impôt sur la fortune, les droits de mutation lors d’une succession ou d’une donation, etc. Les contribuables consultaient aussi cette base de données dans le cadre des procédures d’expropriation ou pour satisfaire aux exigences d’un contrôle fiscal lié à la valeur du bien.

C’est avec le temps et les exigences de la société actuelle que le besoin de démocratiser l’utilisation d’un tel outil s’est présenté. Ce qui a marqué le changement, c’est la loi de la secrétaire d’État chargée du numérique, qui a obligé l’administration fiscale à élargir un peu plus l’accès de la base de données aux particuliers. Il s’agit en fait d’une tendance globale qui veut que l’administration et les institutions publiques facilitent désormais l’accès aux informations. De cette manière les particuliers peuvent aussi avoir des arguments solides quand il s’agira d’immobilier, ils pourront savoir à l’avance à quoi s’attendre en termes de prix et sur quelle base effectuer les négociations.

Post Author: Jeanpaulmelon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*